• +07 67 01 80 55
  • contact@mon-copilote.com

Archive mensuelle février 2018

Les liens intergénérationnels

Que ce soit en démographie, en économie, en sociologie, en psychologie, en anthropologie, en droit, etc. la question des liens intergénérationnels est l’un des sujets les plus fréquemment abordés dans les débats scientifiques actuels.
Le lien intergénérationnel, qu’est-ce que c’est?

« Intergénérationnel est un adjectif qui permet de décrire les interactions ou les échanges, positifs ou négatifs, qui peuvent se dérouler entre des individus qui appartiennent à des générations différentes » (définition du dictionnaire linternaute)

 

Ces relations entre générations peuvent s’effectuer en premier lieu dans la famille, avec par exemple les liens entre grands-parents et enfants. Quoi de mieux pour les petits que de passer du temps avec papi/ mamie, partager de bons moments, se créer des souvenirs…

 

 

 

Mais les liens intergénérationnels peuvent également se nouer en dehors du cadre familial.
De nombreuses initiatives fleurissent un peu partout. Un premier exemple: la collocation personnes âgées/ étudiants. Chacun y trouve son compte: la personne âgée qui bénéficie d’une présence, d’écoute, peut transmettre son histoire/ ses recettes de cuisine/ ses passions… et l’étudiant qui bénéficie d’un logement souvent à un tarif très économique, et d’un cadre familial, lorsqu’il doit partir de chez lui pour suivre ses études dans une nouvelle ville. C’est l’action que mène l’association Presse Purée sur Pau, avec un bilan très positif pour chacun des colocataires.

 

 

Il existe également des associations favorisant la passation de savoirs et les liens d’entraide. Les personnes âgées recherchent la compagnie des plus jeunes, car cela leur permet de transmettre. Ce sont des relations qui procurent du lien, qui redonnent de l’humanité. Il s’agit de fédérer des publics d’âges différents autour d’animations, d’activités ou de moments festifs. La plateforme Les talents d’Alphonse permet ainsi de profiter des savoirs et savoir-faire d’un retraité de son quartier pour apprendre le tricot, se mettre à la photo, ou faire garder ses enfants.
http://bit.ly/lestalentsdalphonse

 

Et parce que tout se joue dès le plus jeune âge, l’Education nationale réfléchit à l’intergénérationnalité avec la mise en place de projets pédagogiques au sein des écoles. Quelques exemples de projets: des ateliers de jardinage, informatique, des rallyes patrimoines… ou juste partager son repas de midi avec les résidents de la maison de retraite voisine. Les enfants sont très réceptifs, ils portent un regard bienveillant sur la vieillesse ou le handicap, se montrent curieux. De plus, cela permet souvent d’éveiller l’intérêt des enfants en difficulté. Comme le souligne Carole Gadet, chargée de mission au ministère de l’Education Nationale, « La punition la plus dure, pour des élèves en difficulté, c’est de les priver de visite à la maison de retraite ».

Il y aurait encore beaucoup à dire sur les liens intergénérationnels, sur toutes les initiatives qui fleurissent ici et là. C’est bien la preuve que c’est un enjeu fondamental de notre société, le socle sur lequel elle repose, avec toutes les valeurs positives qu’elle véhicule: partage, solidarité, transmission.

Nous laisserons le mot de la fin à Adolphe d’Houdetot:

« La vieillesse n’est pas toujours une hôtesse incommode : elle parait telle à vos yeux si vous ne faites attention qu’à ses rides. Accueillez-la avec bonté et vous verrez que la gaieté accompagne encore les cheveux blancs. »
Dix épines pour une fleur (1853)

Comment devenir un super copilote ?

Mon Copilote suscite déjà beaucoup d’intérêt et d’enthousiasme.
Mais parfois, nos accompagnateurs se posent des questions.  » Est-ce que je saurai guider une personne aveugle? » « Comment je dois me comporter face à une personne atteinte de handicap mental? » « Est-ce que je vais savoir faire? »
C’est tout à fait normal de s’interroger, cela prouve que l’on s’implique.

 

Pour répondre à toutes vos interrogations, nous organisons des formations de 3 heures, au cours desquelles on aborde les problématiques liées aux principaux handicaps et à la vieillesse.
Et le mieux pour appréhender les soucis liés au handicap, c’est de se glisser quelques minutes dans la peau d’un déficient visuel ou d’une personne en fauteuil. On a beau savoir que leur quotidien n’est pas facile, rien de tel qu’une mise en situation pour en être vraiment convaincu! Une marche qui nous paraissait jusque là insignifiante nous fait l’effet d’une montagne à gravir…

 

 

Grâce à nos intervenants, on peut réellement échanger sur les besoins et les attentes des personnes à mobilité réduite,

apprendre à manipuler un fauteuil.

 

 

 

Nos formations sont un moment d’échange, mais aussi de rencontres. On fait connaissance de façon conviviale, et on se rend compte qu’on a tous la même envie de faire avancer les choses.

 

 

 

 

 

Vous aussi rejoignez la communauté Mon Copilote!
Pour connaitre les prochaines dates de formation dans votre ville, contactez-nous au 07 67 01 80 55
A bientôt!